• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Avignon

    Ville d’Avignon

    Le Rocher des Doms, qui forme une sorte de forteresse naturelle, est le premier habitat d’Avignon. On y a découvert une stèle du néolithique à forme humaine et un symbole solaire. Avignon vient du nom Cavares, « Aouenion…

    Plus de visites & activités pour : Themes: ,

    Adresse

    Ville

    Avignon

    Code postal

    84000

    Geolocalisation


    Description

    Le Rocher des Doms, qui forme une sorte de forteresse naturelle, est le premier habitat d’Avignon. On y a découvert une stèle du néolithique à forme humaine et un symbole solaire. Avignon vient du nom Cavares, « Aouenion ». « Ville du vent violent ou seigneur du fleuve », sont les traductions les plus probables. En 121 av JC, les romains s’emparent d’Avignon, et la nomment Avenio. Une ville importante est bâtie au cours du Iersiècle, avec un temple dédié à Tibère et à Drusus le Jeune, des thermes, un arc municipal, et surtout d’importants magasins directement ouverts sur le fleuve. Ils étaient surmontés par une promenade, scandée de colonnes corinthiennes. Des invasions barbares aux invasions sarrasines du VIIIe siècle, Avignon reste repliée autour du Rocher. Au XIIe siècle, Avignon est à nouveau une cité prospère, entourée de double remparts et de fossés profonds. Les ports, aménagés sur la rive du fleuve, appartiennent à des grandes familles qui en retirent une partie de leurs revenus. Sur l’ancien promontoire du Rocher des Doms, des moulins à vent font tourner leurs ailes et de nombreux édifices sont réalisés : la cathédrale Notre-Dame-des-Doms et à côté d’elle, la chapelle Sainte-Anne, le baptistère et le palais de l’évêque, qui affirme le pouvoir épiscopal. Au pied du rocher, la ville organisée en paroisses est pleine de la rumeur des boutiques de commerçants et des ateliers d’artisans. Grâce à une charte obtenue du Saint-Empire romain germanique, la ville s’est affranchie, peut battre monnaie et entretenir une armée. Avec le XIIIème siècle débute la construction du fameux Pont d’Avignon. Mais c’est aussi une période troublée car la ville reste fidèle à son suzerain le comte de Toulouse, favorable aux cathares. Louis VIII, roi de France, assiège la ville et affaiblit ses défenses par une destruction partielle de son enceinte. Avignon passe ensuite sous la tutelle de Charles II d’ Anjou, comte de Provence et roi de Naples. Le destin d’Avignon bascule au début du XIVème siècle avec l’entrée solennelle du pape bordelais Clément V et de ses cardinaux dans la ville en mars 1309. Cet événement ouvre une période prestigieuse qui voit se succéder durant près d’un siècle, 7 papes français. Le pape Benoit XII (1334-1342) fixe l’installation de la papauté à Avignon par l’édification d’un premier palais résidentiel. Le prestige et le faste de la papauté avignonnaise atteint son apogée sous le pontificat de Clément VI (1342-1352). Il adjoint au palais de Benoît XII deux nouvelles ailes de bâtiment qui donnent la forme au palais que nous voyons actuellement. Il développe à Avignon un brillant foyer culturel et artistique européen. Il rachète à la reine Jeanne de Naples, Comtesse de Provence, la ville d’Avignon pour 80 000 florins d’or. Outre le palais des papes, 25 palais de cardinaux, 7 nouvelles églises, des monastères pour les ordres mendiants traduisent la prospérité et le faste de la cité protégée par de nouveaux remparts. Capitale de la chrétienté spirituelle, politique, et culturelle, Avignon devient l’une des villes les plus peuplées de l’occident médiéval. Cette prospérité profite au monde intellectuel et artistique. Grâce à l’élan donné par le mécénat des souverains pontifes les Ecoles de peinture italienne – française, se développent aux XVème et XVIème siècles. La célèbre « Ecole d’ Avignon » voit naitre des chefs d’œuvres comme La Piéta (au Musée du Louvre) d’Enguerrand Quarton. Après le départ de la papauté, Avignon est gouvernée par des Légats nommés par le pape, puis par des Vice-légats. Au XVIIe et XVIII° siècles, Avignon profite de sa position d’enclave dans le royaume pour développer une économie florissante avec l’industrie de la soie et du coton : les fameuses « indiennes ». C’est alors que les vieilles habitations de bois laissent place aux belles façades sculptées des hôtels particuliers qui s’alignent le long des nouvelles rues de la ville. Au XIXème siècle Avignon devient un centre administratif essentiellement dédié aux productions agricoles : garance, vers à soie…Elle redevient un foyer culturel important par la volonté de quelques hommes, les Félibres, qui en font le centre de la renaissance provençale. Théodore Aubanel, Joseph Roumanille et surtout Frédéric Mistral, dont l’ œuvre a été couronnée par un prix Nobel de la littérature en 1904, ont permis à la culture Provençale de rayonner dans le monde entier.


    informations pratiques

    Informations tarif

    gratuit

    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Ville d’Avignon”