• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Rue Nostradamus

    Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de …

    Plus de visites & activités pour : Étiquette :

    Adresse

    Ville

    Saint-Rémy-de-Provence

    Code postal

    13210

    Geolocalisation


    Description

    Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de 1487, faisant mention d’un four banal qui existait à cet endroit. De l’autre coté de la petite place Jean de Renaud se trouve le quartier Sainte-Anne. Ce quartier était celui des paysans les plus pauvres qui s’entassaient dans les petites demeures de ces artères étroites. C’est là qu’au XIXème siècle on élevait les vers à soie à domicile, ce qui représentait une source appréciable de revenus. Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de 1487, faisant mention d’un four banal qui existait à cet endroit. De l’autre coté de la petite place Jean de Renaud se trouve le quartier Sainte-Anne. Ce quartier était celui des paysans les plus pauvres qui s’entassaient dans les petites demeures de ces artères étroites. C’est là qu’au XIXème siècle on élevait les vers à soie à domicile, ce qui représentait une source appréciable de revenus. Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de 1487, faisant mention d’un four banal qui existait à cet endroit. De l’autre coté de la petite place Jean de Renaud se trouve le quartier Sainte-Anne. Ce quartier était celui des paysans les plus pauvres qui s’entassaient dans les petites demeures de ces artères étroites. C’est là qu’au XIXème siècle on élevait les vers à soie à domicile, ce qui représentait une source appréciable de revenus. Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de 1487, faisant mention d’un four banal qui existait à cet endroit. De l’autre coté de la petite place Jean de Renaud se trouve le quartier Sainte-Anne. Ce quartier était celui des paysans les plus pauvres qui s’entassaient dans les petites demeures de ces artères étroites. C’est là qu’au XIXème siècle on élevait les vers à soie à domicile, ce qui représentait une source appréciable de revenus. Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de 1487, faisant mention d’un four banal qui existait à cet endroit. De l’autre coté de la petite place Jean de Renaud se trouve le quartier Sainte-Anne. Ce quartier était celui des paysans les plus pauvres qui s’entassaient dans les petites demeures de ces artères étroites. C’est là qu’au XIXème siècle on élevait les vers à soie à domicile, ce qui représentait une source appréciable de revenus. Elle se prolonge vers le côté nord des boulevards. Cette rue, elle aussi fort ancienne, conserve des vestiges de bâtiments médiévaux et Renaissance, comme le montre la plaque gravée en vieux provençal au n° 13, datée de 1487, faisant mention d’un four banal qui existait à cet endroit. De l’autre coté de la petite place Jean de Renaud se trouve le quartier Sainte-Anne. Ce quartier était celui des paysans les plus pauvres qui s’entassaient dans les petites demeures de ces artères étroites. C’est là qu’au XIXème siècle on élevait les vers à soie à domicile, ce qui représentait une source appréciable de revenus.


    informations pratiques

    Informations tarif

    gratuit

    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Rue Nostradamus”