• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Romanin

    Plus de visites & activités pour :

    Description

    Des Seigneurs de Romanin on ne connaît que des noms ; Teudebertus cité en 1035, Pontius en 1080, Stéphane en 1127. Du château fort bâti à flanc d’Alpille sur la rocaille, il ne reste que des pans de ruines fondus dans la grisaille de la façade nord de la montagne. Pourtant la tradition veut qu’il y ait eu ici une cour d’amour. Mais la tradition, lorsqu’elle a pour source un Jean de Nostredame, frère cadet de Michel le devin si connu, est fort aléatoire et on est en droit de se méfier des belles légendes.

    La cour d’amour de Romanin, d’après lui, aurait fleuri au XIV° siècle, sous la férule courtoise de Phanette des Gantelmes. Certes au XIII° siècle la famille des Gantelmi, possesseur de Lagoy, est propriétaire de Romanin, mais Jacques Gantelmi, grand panetier du Comte de Provence, n’est pas souvent sur ses terres ; de plus son fils Bertrand devient sénéchal de Provence. Pourtant lorsqu’en 1355 ses héritiers donnent procuration de gestion du domaine à Hogolini, c’est le moment où d’après Jean de Nostredame la cour d’amour est à son apogée.

    Belle fiction, donc, qui faisait parler ensemble « chevaliers et dames poètes de quelque subtile question d’amour ». Il reste de tout cela une histoire, celle du troubadour Jean de Châteauneuf, qui s’en allait un jour vers Romanin. Alors qu’il passe au col de la Vallongue, une troupe de brigands l’arrache de son cheval, le dépouille de ses biens et s’apprête à l’occire. Avant de mourir, le poète demande une dernière grâce, il prend son luth et chante des couplets à la louange des bandits. Ceux-ci émerveillés, ravis, écoutent, s’enthousiasment et redonnent ses affaires au troubadour pour qu’il puisse se rendre à la cour d’amour.

    Il ne reste au pied de Romanin qu’une chapelle romane, le prieuré Saint-Pierre qui longtemps fut desservi par les pères de Saint-Paul de Mausole.

    Aujourd’hui un terrain de vol à voile attire les sportifs qui, là-haut, deviennent aussi poètes en jouant avec les vents d’amour des Alpilles.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Romanin”