• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Nostradamus

    Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de scienc…

    Plus de visites & activités pour : Étiquette :

    Description

    Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Nostradamus”