• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Nimes

    Maison Carrée

    €5,80

    Ancienne colonie romaine, Nîmes est bien connue pour la richesse de son patrimoine architectural et ses vestiges antiques. Outre son amphithéâtre romain (les Arènes de Nîmes), l'autre monument emblématique de la ville de…

    Plus de visites & activités pour : Étiquette :

    Adresse

    Adresse

    Place de la Maison Carrée

    Ville

    Nîmes

    Site web

    http://www.maisoncarree.eu/

    Geolocalisation


    Description

    Ancienne colonie romaine, Nîmes est bien connue pour la richesse de son patrimoine architectural et ses vestiges antiques. Outre son amphithéâtre romain (les Arènes de Nîmes), l’autre monument emblématique de la ville demeure sa Maison Carrée, un temple romain exceptionnellement bien conservé. Largement restaurée, la Maison Carrée est aujourd’hui resplendissante, surtout si l’on considère son âge avancé : on estime sa construction au Ier siècle de notre ère, inspiré des temples d’Apollon et de Mars Ultor à Rome. On ne se lasse pas d’admirer les proportions harmonieuses qui caractérisent l’architecture du temple, ses colonnes corinthiennes finement sculptées et ses frises ornementées. Ce temple fût érigé en l’honneur des deux petits-fils de l’empereur Auguste : Lucius Caesar et Caius Julius Caesar. Depuis sa position de surplomb, construit sur un podium, le temple dominait le forum, cœur de la vie de la cité. La Maison Carrée doit son état de conservation au fait que le bâtiment ait toujours trouvé une utilité dans la ville de Nîmes. Du XIe au XVIe siècle, elle prend pour vocation celle de maison consulaire de la ville ; C’est d’ailleurs au XVIe que le temple prend le nom de Maison Carrée. Suite à la Révolution, le temple devient préfecture du Gard ! Aujourd’hui, il abrite un espace d’exposition où est projeté un film en 3D retraçant l’histoire de Nemausus et la fondation de Nîmes.

    S’il n’y avait qu’un seul monument pour justifier la réputation de Nîmes-la-Romaine, ce serait la Maison Carrée. Il y a d’autres amphithéâtres, d’autres vestiges comparables à ceux du temple de Diane, mais il n’existe pas d’autre monument romain aussi parfait et aussi bien conservé que la Maison Carrée.
    La construction peut surprendre à première vue par la beauté un peu froide de cette architecture copiée sur les modèles grecs. Nîmes est une ville du premier âge de la Rome des empereurs. Dans la plupart des domaines artistiques, ses maîtres sont arrivés à une perfection éloignée de l’inspiration créatrice qui donne tant de grâce aux temples grecs. Une certaine rigidité cache l’harmonie cependant remarquablement équilibrée de ce beau monument. Mais une fois la première impression dissipée, on se laisse séduire par la vivacité des lignes droites et l’aisance du montage de ce jeu de construction.
    Sur un stylobate de 26 mètres de long sur 14 de large se dresse le temple. La cella haute de 17 mètres avait autrefois une toiture de dalles de pierre à crochets au lieu des tuiles rondes que l’on voit aujourd’hui. On accède par quinze marches au péristyle formé de colonnes corinthiennes.
    Trente colonnes entourent l’édifice de leurs chapiteaux à double rang de feuilles d’acanthe ; elles sont surmontées sur trois côtés d’un entablement décoré d’une frise à rinceaux finement sculptée.
    Sous le fronton triangulaire du portique on remarque des trous irréguliers. Ce sont les marques des crampons des lettres de bronze qui dédicaçaient le temple :
    « A Caius César, consul, fils d’Auguste et à Lucius César, consul désigné, fils d’Auguste, Princes de la jeunesse ». Cette inscription permet de dater la construction vers 20 avant notre ère, alors qu’une tendance nouvelle la rajeunit à l’an 2 du Christ.
    Le sens de la perfection de la Maison Carrée se retrouve dans l’intervalle des colonnes séparées les unes des autres par deux fois leur diamètre.
    La salle intérieure a été transformée en musée. On у voit des mosaïques, des fragments de la frise des aigles qui provient de la basilique Plotine, dont les ruines sont probablement enfouies sous le palais de justice actuel. Plusieurs statues – en particulier une réplique de la Vénus du Capitole dont la coiffure semble avoir inspiré celle des filles d’Arles –, donnent un intérêt supplémentaire à се musée.
    Les fouilles faites aux alentours de la Maison Carrée ont permis de trouver l’emplacement d’un vaste portique reliant la construction à un temple identique qui lui faisait face. Mais de cet ensemble, qui devait être due prodigieuse beauté, il ne reste que le carré long protégé du temps et des hommes « par une constellation de la quatrième maison du ciel ».
    Il est vrai que la Maison Carrée a été protégée par la chance au cours de son histoire mouvementée. D’abord maison des consuls de Nîmes, elle fut abandonnée a un nommé Pierre Boys qui l’habita. Brueys, seigneur de Saint-Chaptes, lui succède et transforme l’immeuble en écuries, avec auvent pour les jours de marché. Des projets n’aboutissent heureusement pas : Ia duchesse d’Uzès tente de l’acquérir pour en faire le tombeau de son époux, Colbert aimerait la transporter à Versailles…
    En 1760, les Augustins achètent le temple pour en faire une église. A la Révolution, c’est l’administration centrale du département qui en prend possession.
    Puis Napoléon III en devient amoureux ; elle correspondait si bien à son goût pour le style néo-classique.
    Face à la Maison Carrée, dans la rue d’Auguste, se trouve le Syndicat d’Initiative. Au sortir de la rue, le square Antonin est le point à partir duquel on remonte le canal de la Fontaine pour visiter les jardins et la source sacrée de Nemausus.


    informations pratiques

    Prix plein tarif

    5,80

    Informations tarif

    Plein tarif : 5,8 € Tarif réduit : 4,8 €

    Dates et horaires d´ouverture

    Ouvert tous les jours. Janvier, février, novembre et décembre : 10h-13h / 14h-16h30 Mars et octobre : 10h-18h (fermeture de 13h à 14h en octobre) Avril, mai et septembre : 10h-18h30 Juin : 10h-19h Juillet et août : 9h30-20h Visite guidée Du 1er juillet au 31 août sauf jours de fermeture complète. Horaires : tous les jours à 11h, 12h30, 14h30, 16h et 17h30 / à 10h30, 11h30, 13h, 14h les jours de concert. Durée : 45 minutes

    Acheter vos places

    http://arenes-nimes.tickeasy.com/Information.aspx

    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Maison Carrée”