• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Luberon

    L’église de Cavaillon

    Plus de visites & activités pour :

    Description

    A l’origine, l’église avait une nef à cinq travées, un choeur supportant le clocher et une abside heptagonale. Les chapelles se trouvent entre les contreforts, suivant le principe provençal.
    La nef est voûtée en berceau brisé et le mur, dans sa partie haute, a été allégé par l’emploi de colonnettes qui font suite aux dosserets des pilastres afin de tempérer la lourdeur des massifs rectangulaires et la sévérité du vaisseau.
    Le choeur fait office de carré de transept ; il reçoit sur les trompes, sculptées des symboles des évangélistes, la coupole octogonale.
    L’abside, revêtue de boiseries dorées au XVIIme siècle est voûtée en cul-de-four.
    Le mobilier de l’église de Cavaillon
    Les stalles en bois sculpté sont de 1585, mais les portiques dorés et les peintures qui les agrémentent ne sont que du XVIIme. Au-dessus et à gauche, l’orgue de 1655 est du facteur flamand Charles Royer. Le buffet est dû au sculpteur Barthélémy Grangier. A droite, le faux-orgue a été sculpté par Esprit Grangier et Balthazar Marrot en 1683.
    De part et d’autre se trouvent les armes des évêques Fabrice de la Bourdaisière (1624-1646) et de Jean François Bordini (1592-1598), donateur des premières orgues.
    Dans le choeur, les boiseries de Jacques Perrin et de Barthélémy Grangier encadrent cinq toiles de Nicolas Mignard : l’Annonciation, saint Pierre, saint Louis, saint Paul et saint Véran.
    Au-dessous du retable central, une châsse contient le corps d’un jeune chevalier romain, Benedictus, martyr à l’âge de 15 ans et ramené des catacombes de Rome en 1730 par l’évêque Joseph Guyon de Crochans. On verra dans les chapelles d’intéressantes oeuvres de Pierre et Nicolas Mignard, Carl Van Loo, Pierre Parrocel, Jean Daret, Jacques Bernus et Joseph Péru.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “L’église de Cavaillon”