• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Luberon

    Le château de Gordes

    Plus de visites & activités pour :

    Description

    Le château de Gordes a été reconstruit au XVIme siècle par Bertrand Rambaud de Simiane, seigneur de Gordes et de Caseneuve. L’édifice de style Renaissance présente une belle façade ornée de fenêtres à meneaux, dont les 37 mètres de large sont encadrés par deux grosses tours rondes, crénelées, de 20 mètres de hauteur.
    On pénètre dans le château par quelques marches qui montent sous une grande porte vers l’escalier à vis. Ses larges marches conduisent à la grande salle du château qui a conservé sa cheminée monumentale.
    Elle orne tout le fond de la vaste pièce de 23 mètres de long. Haute de 4,50 mètres, elle portait naguère dans ses treize niches les statuettes du Christ et des douze apôtres. La date de 1541 est gravée dans la pierre.
    La cheminée et les plafonds de belles poutres, sont les seuls éléments intacts du château. Depuis quelques années, le château a été loué à la fondation Vasarély qui y a installé un musée des oeuvres du peintre.
    Pendant la révolution, le château de Gordes est mis sous séquestre puisque son propriétaire « Louis-Henri-Joseph Bourbon, prince français » est le chef de l’armée des émigrés. L’inventaire du château ne donne que « quatre mauvaises chaises garnies de paille, deux paires de mauvais chenets, une mauvaise roue d’une poulie en fer deux vieilles serrures ». Le château était alors complètement délaissé. Ce qui n’a pas empêché le prince de Bourbon de combattre en Allemagne puis de séjourner en Russie et en Angleterre avant de rentrer en France avec Louis XVIII qui le nomma grand maître de la maison du Roi et colonel général de l’infanterie.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Le château de Gordes”