• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Luberon

    La colline Saint-Jacques de Cavaillon

    Plus de visites & activités pour :

    Description

    Dominant la ville de Cavaillon, l’ermitage Saint-Jacques a été construit sur les ruines de la première cité cavare. Le premier texte qui parle de la chapelle date de 1300 et dit que l’ermite doit rendre compte à ses propriétaires, le chapitre de Cavaillon. Mais la ville prétendait elle aussi avoir des droits sur l’édifice et de nombreux procès s’engagèrent entre les deux parties. La commune pouvait en effet débattre ; un jour où l’édifice ruiné par les intempéries s’abattit, c’est elle qui le fit reconstruire. De plus elle entretenait alors l’ermite. Mais l’évêché se déclarait propriétaire de la colline toute entière, et la commune devait payer à l’évêque des droits pour le pâturage et l’exploitation des carrières de pierre.
    Qu’importe, saint Jacques un des patrons de la ville était vénéré ; pour sa fête, il y avait une foire franche de trois jours, durant laquelle les chanoines montaient en pélerinage à la chapelle. Les personnages importants de passage à Cavaillon grimpaient le raidillon qui conduit au sommet de la falaise. Pendant les guerres de religion, les chefs de guerre catholiques, envoyés par le SaintSiège pour combattre les bandes armées protestantes qui dévastaient le Comtat Venaissin, firent le pélerinage ; les cardinaux de Tournon et de Lorraine furent accueillis par des salves d’artillerie.
    En 1713, le duc du Maine, second fils de Louis XIV, et son épouse, s’arrêtèrent à Cavaillon alors qu’ils se rendaient en Italie.
    Enfin le comte de Provence, futur Louis XVIII, grimpa lui aussi l’escalier de Saint-Jacques


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “La colline Saint-Jacques de Cavaillon”