• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Hôtel Estrine

    C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédo…

    Plus de visites & activités pour : Étiquette :

    Adresse

    Adresse

    8 Rue Lucien Estrine

    Ville

    Saint-Rémy-de-Provence

    Code postal

    13210

    Geolocalisation


    Description

    C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédommagement à Honoré II de Grimaldi par Louis XIII. Devenu en 1794 propriété de Louis Estrine, riche négociant marseillais, il est entré dans le patrimoine municipal en 1985. Entièrement restauré en 1989 (Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France), il a retrouvé toute sa noblesse d’origine et abrite le Musée Estrine, Centre d’Interprétation Van Gogh. Face à lui se trouve une placette possédant elle aussi de beaux restes d’architecture médiévale. C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédommagement à Honoré II de Grimaldi par Louis XIII. Devenu en 1794 propriété de Louis Estrine, riche négociant marseillais, il est entré dans le patrimoine municipal en 1985. Entièrement restauré en 1989 (Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France), il a retrouvé toute sa noblesse d’origine et abrite le Musée Estrine, Centre d’Interprétation Van Gogh. Face à lui se trouve une placette possédant elle aussi de beaux restes d’architecture médiévale. C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédommagement à Honoré II de Grimaldi par Louis XIII. Devenu en 1794 propriété de Louis Estrine, riche négociant marseillais, il est entré dans le patrimoine municipal en 1985. Entièrement restauré en 1989 (Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France), il a retrouvé toute sa noblesse d’origine et abrite le Musée Estrine, Centre d’Interprétation Van Gogh. Face à lui se trouve une placette possédant elle aussi de beaux restes d’architecture médiévale. C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédommagement à Honoré II de Grimaldi par Louis XIII. Devenu en 1794 propriété de Louis Estrine, riche négociant marseillais, il est entré dans le patrimoine municipal en 1985. Entièrement restauré en 1989 (Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France), il a retrouvé toute sa noblesse d’origine et abrite le Musée Estrine, Centre d’Interprétation Van Gogh. Face à lui se trouve une placette possédant elle aussi de beaux restes d’architecture médiévale. C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédommagement à Honoré II de Grimaldi par Louis XIII. Devenu en 1794 propriété de Louis Estrine, riche négociant marseillais, il est entré dans le patrimoine municipal en 1985. Entièrement restauré en 1989 (Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France), il a retrouvé toute sa noblesse d’origine et abrite le Musée Estrine, Centre d’Interprétation Van Gogh. Face à lui se trouve une placette possédant elle aussi de beaux restes d’architecture médiévale. C’est un exemple remarquable de l’architecture provençale du XVIIIème siècle. Il fut construit vers 1748 par Joseph de Pistoye-Bertrand, juge seigneurial pour le prince de Monaco, la seigneurie ayant été octroyée en dédommagement à Honoré II de Grimaldi par Louis XIII. Devenu en 1794 propriété de Louis Estrine, riche négociant marseillais, il est entré dans le patrimoine municipal en 1985. Entièrement restauré en 1989 (Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France), il a retrouvé toute sa noblesse d’origine et abrite le Musée Estrine, Centre d’Interprétation Van Gogh. Face à lui se trouve une placette possédant elle aussi de beaux restes d’architecture médiévale.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Hôtel Estrine”