• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Nimes

    Hôtel de l’Académie de Nîmes

    Plus de visites & activités pour :

    Description

    L’hôtel de l’Académie de Nîmes, malgré son nom, n’a été acquis par la société qu’en 1919, bien que les lettres patentes de Louis XIV de sa création datent de 1682.
    La maison surprend par l’inscription qui orne le fronton de la porte : Ne quid nimis, Rien de trop ! L’immeuble, récemment restauré, a une belle cour de style Henri II où on remarque des médaillons à personnages sur la façade gauche. De l’autre côté se trouve le puits traditionnel des anciennes maisons nîmoises.
    A l’extrémité de la rue Dorée où les façades du XVIIIe se succèdent, on tourne à gauche dans la rue de la Trésorerie pour voir la façade de l’ancien Hôtel des Monnaies.
    La Maison du Roi, devenue Hôtel des Monnaies, a été transformée en hôtel de ville en 1700. Ses fenêtres Renaissance sont en piteux état ; dans un angle, des restes d’arcature gothique témoignent de l’ancienneté des murs.
    Lorsqu’on entre dans l’Hôtel de Ville, il faut monter les premières marches du grand escalier et regarder au plafond. Quatre crocodiles empaillés s’y balancent.
    En sortant de la mairie par la place de l’Hôtel-de-Ville, on voit en face la façade de l’ancien hôpital Méjean, fort curieux avec le Turc de bois qui fait office de Jaquemart et ses sculptures sur les fenêtres du premier étage qui représentent un loup, un sanglier et deux chiens.
    En suivant la place, sur la droite, on atteint l’entrée de la rue de l’Aspic que l’on remonte toujours à droite. La placette dite du « Plan de l’Aspic » abrite plusieurs anciennes maisons ; celle du n°2 est surmontée d’un fronton soutenu par deux atlantes.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Hôtel de l’Académie de Nîmes”