• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Eyguiéres

    Plus de visites & activités pour :

    Description

    Le castrum de Aquaria, le camp des eaux, a laissé son nom à Eyguières qui en souvenir porte sur son blason trois aiguières disposées deux et une d’argent sur fond d’azur.

    En 1848, le domaine dépend de l’abbaye de Saint-Ruf d’Avignon, puis le château du Mont Menu appartient à Pons d’Eyguières. Au XII° siècle, Géril, nouveau seigneur prendra parti pour les Baux contre le comte de Provence qui le dépossèdera de son fief. Désormais la famille d’Eyguières va suivre les tribulations de l’histoire provençale. Ainsi le 7 septembre 1385 Jaume d’Eyguières eut-il la tête tranchée en place d’Arles pour avoir ouvert les portes de la ville aux Tuchins, ces bandes de paysans exaspérés par la misère. Ce Jaume a d’ailleurs toujours vécu en marge des grands pouvoirs établis, puisqu’il participe le 24 juillet 1384, au pillage du château de Roquemartine et au meurtre du seigneur des lieux et de son cuisinier.

    En 1221, Raymond Béranger comte de Provence donne Eyguières à Pierre Augier. C’est le pape Jean XXII qui règlera en 1325 un différent intervenu entre Bertrand d’Albe de Roquemartine et Pierre de Bénévent coseigneur d’Eyguières.

    Au début du XV° siècle il y aura trois coseigneurs dans la cité, Michel et Antoine du Pont et Félip de Calone qui vendent leurs droits à Catalan de la Roque. Mais Louis II comte de Provence exercera son droit de retrait et redeviendra possesseur du fief. Pas pour longtemps, puisqu’il en fait don en 1416 à Jean de Sade, président du parlement d’Aix, dont la famille en gardera la possession jusqu’à la révolution.

    Un des descendants de Jean, Balthazar de Sade, ajoutera au domaine Romanin et Lagoy par son mariage avec Anne Hugolin. Un autre Sade, Guillaume, sera condamné à mort par la Chambre de Grenoble pour ses exactions contre les protestants. Seul l’Edit de Nantes empêchera son exécution. Plus tard il participe au siège de Meyrargues où son cheval sera tué sous lui.

    L’invasion de la Provence par les troupes de Charles Quint parviendra jusqu’à Eyguiéres, Alleins et Vernègues dont les champs seront ravagés.

    Le passage du canal de Craponne apportera une grande prospérité sur le territoire de la ville qui vivra tranquille jusqu’à la révolution.

    Près du cimetière se trouve la chapelle romane de Saint-Vérédême, au-dessus du quartier d’Entrecastel, où on pénètre par une porte moyenâgeuse. L’Eglise d’Eyguières date du XVIII° siècle, elle a remplacé l’ancienne église romane. La messe de minuit à Noël est célèbre, c’est le dernier endroit des Alpilles, avec les Baux, où se déroule la cérémonie du Pastrage, l’offrande des bergers de Provence à la crèche.

    Felip d’Eyguières

    Franciscain, est mort à Naples en mai 1369 à l’âge de cent ans ? Ce fils du village d’Eyguières vécut en odeur de sainteté. Il est surtout connu pour avoir été le confesseur de Saint Elzéar et de sainte Delphine.

    La police d’Eyguières en 1547

    Organisée par Jean II de Sade qui prescrivit : il est défendu aux étrangers de faire paître leur troupeau sur le territoire d’Eyguières, d’aller la nuit sans lumière, de transporter des gerbes la nuit, de sortir les meules du territoire, de couper les arbres fruitiers. Si on est pris à jouer aux cartes ou à des jeux de hasard, cela coûte 5 sous d’amande. 50 sous pour avoir parlé à un prisonnier du château, mais 10 livres pour être pris à chasser avec un furet. Porter des couteaux longs outre mesure coûte vingt-cinq livres, autant que blasphémer. Quant « aux femmes paillardes et maquerelles vivant lubriquement, ił leur est interdit de séjourner plus de trois jours à Eyguières sous peine d’être fouettées et d’être condamnées à dix livres d’amende ».

    La peste de 1641

    Lors de la peste de 1641 à Eyguières, le lieutenant du juge, Laurent Husson, fut soupçonné d’avoir attrapé le mal. Pour plus de sûreté, il fut enfermé dans sa maison en compagnie de sa femme et de ses neveux, du 18 février au 26 mai. Finalement un médecin qui reçut 25 florins pour son courage, alla visiter le lieutenant et sa famille et les trouvant bien portant après trois mois de réclusion fit lever l’interdit.

    Le droit de pelote

    Prérogative du capitaine d’Eyguières. Quand un homme du village épouse une étrangère, le capitaine vient accueillir les époux à l’entrée des remparts, leur fait un discours, leur donne des fleurs et des dragées. Bien entendu, le marié doit remplir le pot à dragées avec des espèces sonnantes. Ensuite tout le monde va au domicile des mariés en fanfare. Si son écharpe blanche à franges d’or lui conférait la solennité, la demi-pique dont il était armé donnait au capitaine le droit de pourfendre et d’emmener pour la croquer toute volaille errante dans les rues de la cité.

    Joseph David de Sade

    Joseph David de Sade, après une brillante carrière militaire, commandait en 1746 le fort d’Antibes lorsqu’il fut assiégé par les troupes austro-sardes venues en France pendant la guerre de succession d’Autriche. Le siège dura du 19 décembre au 31 janvier pendant lequel la ville reçut plus de trois mille bombes qui détruisirent la plupart des maisons. Malgré cela de Sade refusa de se rendre. Il avait à sa disposition quatre bataillons d’infanterie, un détachement d’artillerie, vingt dragons et vingt maîtres de cavalerie. Il fut finalement secouru et nommé maréchal de camp.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Eyguiéres”