• LES GARANTIES PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Chateau de Tarascon

    €7,50

    Jouxtant le centre historique de Tarascon, agréable escale dans les Bouches-du-Rhône, le Château de Tarascon demeure le symbole de la ville et de son ancienne puissance. L'édifice est établi en bordure du Rhône, directem…

    Plus de visites & activités pour : Themes: ,

    Adresse

    Adresse

    Boulevard du Roi René

    Ville

    Tarascon

    Code postal

    13150

    Site web

    http://chateau.tarascon.fr/

    Geolocalisation


    Description

    Jouxtant le centre historique de Tarascon, agréable escale dans les Bouches-du-Rhône, le Château de Tarascon demeure le symbole de la ville et de son ancienne puissance. L’édifice est établi en bordure du Rhône, directement sur les berges du fleuve. Un site magnifique pour un château réputé comme étant l’un des mieux conservés de France ! Principale attraction de la ville, le Château de Tarascon est aussi parfois appelé Château du Roi René. A première vue, il s’agit d’une impressionnante forteresse, surveillant le Rhône et les environs, protégeant la vieille ville. En y regardant de plus près, le ce qui semble être un château fort prend des allures de palais renaissance par endroit. Un mélange de styles qui rend l’architecture du Château de Tarascon tout à fait intéressante. Un premier château fort existait déjà à cet endroit depuis le XIIIe siècle. Le château actuel est reconstruit en 1400 sous l’impulsion de Louis II d’Anjou, comte de Provence. Les travaux avancent rapidement, la construction achevée en une trentaine d’année. Le fils de Louis II d’Anjou, le roi René, célèbre souverain provençal, apporta quant à lui des modifications au cours du XVe siècle à l’édifice afin de le rendre moins austère et plus facilement habitable. Le résultat est, grosso modo, celui que l’on observe aujourd’hui. Des touches gothiques et renaissances, des murs épais et protecteurs, des mâchicoulis et des créneaux rappelant sa fonction défensive de la forteresse, en contraste avec les intérieurs fastueux du logis seigneurial, dont une série de tapisserie datant du XVIIe siècle retraçant la vie de Scipion l’Africain. A partir du XVIe siècle, le château n’est plus très pu utilisé. Il devient prison deux siècles plus tard, et ce jusqu’en 1926 ! Ainsi, de nombreux graffitis ont été gravés par les prisonniers sur les murs de pièce servant de cachots. Restauré, le Château de Tarascon sera par la suite remis en état et ouvert à la visite.

    En savoir plus

    Il faut arriver à Tarascon en venant du Languedoc lorsque le soleil frappe la façade du château du roi René.  Majestueux, dominant le Rhône, c’est un des plus beaux monuments que l’art médiéval ait laissé en France qui se présente. Tout près, l’Eglise Sainte-Marthe monte sa flèche gothique démolie lors des bombardements de 1944 et nouvellement remontée.

    Ce clocher dû être approuvé lors de sa construction en 1449 par le roi René, il donna son accord en précisant : « Touchant le clocher de Sainte-Marthe, nous voulons bien qu’il soit fait, mais que ce soit à jour, au plus clair que cela se pourra, en manière qu’il ne peut nuyre au chastel pour les inconvénients ».

    Voilà qui définit la destination de défense du château, puisque les guetteurs installés sur sa terrasse ne doivent pas être incommodés par le clocher. La flèche profite donc des recommandations du roi René pour s’épanouir en ouvertures largement échancrées.

    Des quatre grosses tours du château, celles qui donnent sur le Rhône sont rectangulaires, a la mode provençal ; celle qui défendent le côté le plus vulnérable sont rondes, et profitent des enseignements militaires du nord. Sur ce côté oriental un pont de pierre permet de franchir le fossé creusé dans le roc et de pénétrer dans l’enceinte, marquée des éraflures faites par les boulets de canon, surtout sur sa tour sud-est lors du siège de la Fronde de 1652.

    La visite du château commence par la basse-cour aménagée en jardin le long des communs. On passe dans la forteresse par un pont de pierre qui a remplacé le pont levis d’origine. Le « donjon d’entrée » est une tour rectangulaire dont la chambre du premier étage dissimule une herse et deux assommoirs. Une chicane conduit à la cour d’honneur.

    A gauche un escalier à vis en saillie rompt la monotonie des murs de plus de quarante mètres de haut. Un arc orné de trilobes dessine l’entrée d’un vaste porche, alors que la chapelle s’ouvre sous un dais gothique.

    Un escalier à droite monte dans l’aile occidentale. On parcourt les salles d’abord ornées de plafonds à la française, dont les belles poutres naguère armoriées donnaient leur chaleur aux réceptions et aux festins.

    Ensuite les autres salles du château portant des plafonds voûtés en croisées d’ogives. Sur les murs et près des cheminées, on retrouve les inscriptions et les signatures des prisonniers anglais ou espagnols qui y furent longtemps internés.

    Les terrasses, offrent de magnifiques points de vue sur le fleuve, Beaucaire et les Alpilles. En dehors des créneaux, les gueules des gargouilles refaites lors des restaurations projettent leurs étonnantes figures. Sur ces terrasses et dans l’entrée étaient disposés les vingt bombardes et les trois canons de l’artillerie du château.

    On descend par l’escalier à vis en saillie dans la cour d’honneur sur le côté oriental pour visiter au passage les appartements et la chapelle haute.


    informations pratiques

    Prix plein tarif

    7,50

    Informations tarif

    Plein tarif : 7,5 € / Prix réduit: 6,5 €

    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Donnez votre avis “Chateau de Tarascon”