Chateauneuf-du-Pape

    Etang salé de Courthézon

    Meer bezoeken en attracties voor: Tag:

    Adres

    stad

    Chateauneuf-du-Pape

    Kaart


    Beschrijving

    L’étang salé de Courthézon possède un patrimoine naturel remarquable : plus de 160 espèces d’oiseaux y ont été identifiées. Une Cabane d’observation et un parcours balisé accessibles aux personnes à mobilité réduite vous permettrons de les regarder en toute discrétion. L’Accès est libre et gratuit. Autrefois dédié à l’exploitation saline, l’Étang salé est une dépression naturelle qui n’est alimentée en eau que par les eaux de ruissellements et les précipitations. En véritable éponge, cette zone humide temporaire (l’Étang s’assèche quasiment chaque été !) assure des fonctions hydrologiques de premier ordre en stockant une grande partie des eaux de ruissellements : c’est un bassin écrêteur de crue, et il contribue ainsi à la sécurité des biens et des personnes en cas d’épisode orageux sévère. Au quotidien, les roseaux (qui constituent l’essentiel de sa végétation) épurent les eaux de l’Étang des pesticides et autres substances polluantes qui, malheureusement, s’observent ici comme ailleurs. Les naturalistes du Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence (CEN PACA) ont dénombré ici 162 espèces d’oiseaux ! Parmi celles-ci, une majorité de passereaux dits « paludicoles » : qui ne peuvent assurer leurs besoins physiologiques (reproduction, hivernage, migration…) QUE dans ce type de milieux naturels. L’importance de l’Étang salé est telle pour ces espèces que, grâce au baguage, on observe ici des oiseaux venant de Russie ou de Scandinavie, et inversement : preuve d’une l’importance de ce site qui dépasse largement nos frontières locales… Forte de cette richesse, et soucieuse d’en assurer le devenir, la Commune de Courthézon s’est entourée des partenaires techniques, scientifiques et institutionnels avec lesquels elle assure la protection au quotidien de cet oasis aux mille-et-une merveilles : oiseaux, amphibiens, reptiles, libellules, papillons… Un sentier stabilisé permet la découverte de l’Étang depuis sa périphérie, sans jamais déranger la faune et la flore. Des pupitres jalonnent cet itinéraire et offrent à chacun l’occasion d’en savoir plus sur cet écosystème, son fonctionnement et ses richesses. L’étang salé de Courthézon possède un patrimoine naturel remarquable : plus de 160 espèces d’oiseaux y ont été identifiées. Une Cabane d’observation et un parcours balisé accessibles aux personnes à mobilité réduite vous permettrons de les regarder en toute discrétion. L’Accès est libre et gratuit. Autrefois dédié à l’exploitation saline, l’Étang salé est une dépression naturelle qui n’est alimentée en eau que par les eaux de ruissellements et les précipitations. En véritable éponge, cette zone humide temporaire (l’Étang s’assèche quasiment chaque été !) assure des fonctions hydrologiques de premier ordre en stockant une grande partie des eaux de ruissellements : c’est un bassin écrêteur de crue, et il contribue ainsi à la sécurité des biens et des personnes en cas d’épisode orageux sévère. Au quotidien, les roseaux (qui constituent l’essentiel de sa végétation) épurent les eaux de l’Étang des pesticides et autres substances polluantes qui, malheureusement, s’observent ici comme ailleurs. Les naturalistes du Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence (CEN PACA) ont dénombré ici 162 espèces d’oiseaux ! Parmi celles-ci, une majorité de passereaux dits « paludicoles » : qui ne peuvent assurer leurs besoins physiologiques (reproduction, hivernage, migration…) QUE dans ce type de milieux naturels. L’importance de l’Étang salé est telle pour ces espèces que, grâce au baguage, on observe ici des oiseaux venant de Russie ou de Scandinavie, et inversement : preuve d’une l’importance de ce site qui dépasse largement nos frontières locales… Forte de cette richesse, et soucieuse d’en assurer le devenir, la Commune de Courthézon s’est entourée des partenaires techniques, scientifiques et institutionnels avec lesquels elle assure la protection au quotidien de cet oasis aux mille-et-une merveilles : oiseaux, amphibiens, reptiles, libellules, papillons… Un sentier stabilisé permet la découverte de l’Étang depuis sa périphérie, sans jamais déranger la faune et la flore. Des pupitres jalonnent cet itinéraire et offrent à chacun l’occasion d’en savoir plus sur cet écosystème, son fonctionnement et ses richesses. L’étang salé de Courthézon possède un patrimoine naturel remarquable : plus de 160 espèces d’oiseaux y ont été identifiées. Une Cabane d’observation et un parcours balisé accessibles aux personnes à mobilité réduite vous permettrons de les regarder en toute discrétion. L’Accès est libre et gratuit. Autrefois dédié à l’exploitation saline, l’Étang salé est une dépression naturelle qui n’est alimentée en eau que par les eaux de ruissellements et les précipitations. En véritable éponge, cette zone humide temporaire (l’Étang s’assèche quasiment chaque été !) assure des fonctions hydrologiques de premier ordre en stockant une grande partie des eaux de ruissellements : c’est un bassin écrêteur de crue, et il contribue ainsi à la sécurité des biens et des personnes en cas d’épisode orageux sévère. Au quotidien, les roseaux (qui constituent l’essentiel de sa végétation) épurent les eaux de l’Étang des pesticides et autres substances polluantes qui, malheureusement, s’observent ici comme ailleurs. Les naturalistes du Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence (CEN PACA) ont dénombré ici 162 espèces d’oiseaux ! Parmi celles-ci, une majorité de passereaux dits « paludicoles » : qui ne peuvent assurer leurs besoins physiologiques (reproduction, hivernage, migration…) QUE dans ce type de milieux naturels. L’importance de l’Étang salé est telle pour ces espèces que, grâce au baguage, on observe ici des oiseaux venant de Russie ou de Scandinavie, et inversement : preuve d’une l’importance de ce site qui dépasse largement nos frontières locales… Forte de cette richesse, et soucieuse d’en assurer le devenir, la Commune de Courthézon s’est entourée des partenaires techniques, scientifiques et institutionnels avec lesquels elle assure la protection au quotidien de cet oasis aux mille-et-une merveilles : oiseaux, amphibiens, reptiles, libellules, papillons… Un sentier stabilisé permet la découverte de l’Étang depuis sa périphérie, sans jamais déranger la faune et la flore. Des pupitres jalonnent cet itinéraire et offrent à chacun l’occasion d’en savoir plus sur cet écosystème, son fonctionnement et ses richesses. L’étang salé de Courthézon possède un patrimoine naturel remarquable : plus de 160 espèces d’oiseaux y ont été identifiées. Une Cabane d’observation et un parcours balisé accessibles aux personnes à mobilité réduite vous permettrons de les regarder en toute discrétion. L’Accès est libre et gratuit. Autrefois dédié à l’exploitation saline, l’Étang salé est une dépression naturelle qui n’est alimentée en eau que par les eaux de ruissellements et les précipitations. En véritable éponge, cette zone humide temporaire (l’Étang s’assèche quasiment chaque été !) assure des fonctions hydrologiques de premier ordre en stockant une grande partie des eaux de ruissellements : c’est un bassin écrêteur de crue, et il contribue ainsi à la sécurité des biens et des personnes en cas d’épisode orageux sévère. Au quotidien, les roseaux (qui constituent l’essentiel de sa végétation) épurent les eaux de l’Étang des pesticides et autres substances polluantes qui, malheureusement, s’observent ici comme ailleurs. Les naturalistes du Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence (CEN PACA) ont dénombré ici 162 espèces d’oiseaux ! Parmi celles-ci, une majorité de passereaux dits « paludicoles » : qui ne peuvent assurer leurs besoins physiologiques (reproduction, hivernage, migration…) QUE dans ce type de milieux naturels. L’importance de l’Étang salé est telle pour ces espèces que, grâce au baguage, on observe ici des oiseaux venant de Russie ou de Scandinavie, et inversement : preuve d’une l’importance de ce site qui dépasse largement nos frontières locales… Forte de cette richesse, et soucieuse d’en assurer le devenir, la Commune de Courthézon s’est entourée des partenaires techniques, scientifiques et institutionnels avec lesquels elle assure la protection au quotidien de cet oasis aux mille-et-une merveilles : oiseaux, amphibiens, reptiles, libellules, papillons… Un sentier stabilisé permet la découverte de l’Étang depuis sa périphérie, sans jamais déranger la faune et la flore. Des pupitres jalonnent cet itinéraire et offrent à chacun l’occasion d’en savoir plus sur cet écosystème, son fonctionnement et ses richesses.


    PRAKTISCHE INFORMATIE

    Tariefinformatie

    gratis

    Reviews (0)

    Reviews


    Er zijn nog geen reviews.

    Be the first to review “Etang salé de Courthézon”