Visite de vignobles à Châteauneuf-du-Pape

Tout autour de Châteauneuf-du-Pape, la principale activité agricole ne fait aucun doute : une mer de vigne s’étend autour de la petite ville, dont le territoire borde le cours du Rhône. Inclus dans les vins des Côtes du Rhône, Châteauneuf-du-Pape n’en conserve pas moins son caractère propre : un terroir ancien, mis en valeur notamment durant le XIVe siècle sous la houlette du Pape Jean XXII, à l’époque où l’episcopat siégeait en Avignon.

Dès le XVIIIe siècle, les producteurs de Châteauneuf-du-Pape décident de passer du tonneau à la bouteille pour commercialiser et conserver leur vin. Une idée qui sera suivie par tous… Ces mêmes producteurs sont également à l’origine du concept d’AOC, exigeant des règles strictes pour produire le vin. En 1929, Châteauneuf-du-Pape devient officiellement AOC. La bouteille écussonnée devient la marque de fabrique de l’appellation.

Châteauneuf-du-Pape rassemble aujourd’hui près de 3000 hectares de vignobles, sur lesquels sont cultivés les 13 cépages nécessaires pour composer le vin de Châteauneuf-du-Pape. On remarquera sur cet itinéraire viticole l’originalité du terroir de ces vignes, composé de galets roulés par le Rhône, qui servent à rendre durant la nuit la chaleur emmagasinée le jour.

Plus d’une cinquantaine de producteurs sont présents sur la commune de Châteauneuf-du-Pape, et beaucoup d’entre eux sont ouverts aux visiteurs. Le meilleur moyen de découvrir le vin de Châteauneuf du Pape reste bien de le goûter… directement au domaine, ou dans les caves. Citons par exemple le Château de Vaudieu, belle demeure XVIIIe siècle proposant des visites guidées, les dégutations au Château des Fines Roches, les dégustations thématiques de la Maison Ogier ou encore le Château La Nerthe qui fait visiter ses caves voutées anciennes.

Il est également possible de s’initier et d’apprendre les plaisirs du vin à Châteauneuf du Pape : pour ce faire, rendez-vous au Musée du Vin de Châteauneuf-du-Pape, incluant visite guidée et dégustation ou à une cession à l’Ecole de Dégustation du Laboratoire d’oenologie Mouriesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *