Les plages de Camargue

De la plage aménagée de station balnéaire à la grande étendue de sable sauvage, la Camargue possède de quoi satisfaire tous les goûts en matière de plages. Petit tour des principales plages camarguaise :

La plage de Piémanson

Entre dunes et étang, sur plusieurs kilomètres de sable, c’est l’une des plages les plus belles et les plus sauvages de Camargue. En partie naturiste, elle accueille même des campeurs en été.

La plage de Beauduc

Autre grande plage à l’aspect sauvage, Beauduc compte elle aussi ses adeptes. Pas facile d’accès, parfois venteuse (spot de kitesurf), une plage magnifique qui se mérite.

La plage Est des Saintes-Maries de la Mer

C’est la plus longue et la plus sauvage des plages des Saintes-Maries : la plage est partie intégrante du parc naturel régional de Camargue.

La plage de l’Espiguette

18 kilomètres de sable s’étendent depuis Port Camargue jusqu’aux Saintes-Maries, formant les grandes dunes sauvages de la plage de l’Espiguette.

La plage du Clos du Rhône

C’est une autre plage rattachée aux Saintes-Maries de la Mer, en direction de l’embouchure du Petit Rhône, avec des anses de sable et un abord peu profond facile pour les petits.

La plage Napoléon de Port Saint-Louis

Grande plage de sable de 10 kilomètres de long, la plage Napoléon a beau être facile d’accès, on trouve toujours de la place où poser sa serviette.

Les plages des Saintes-Maries de la Mer

Deux plages sont directement accessibles depuis le centre-ville des Saintes-Maries, la plage des Arènes, centrale et surveillée, et la plage des Amphores, un peu plus à l’est.

Les plages de Port Camargue

La plage nord et la plage sud, chacune compte ses adeptes. Ambiance sympathique pour ses plages de sable proches de la marina de Port Camargue.

Les plages du Grau du Roi

Rive droite ou rive gauche du canal du Grau du Roi, on choisit son côté de plage aménagée et entièrement équipée.

La plage des Boucanet

Longue plage de sable familiale, la plage des Boucanet s’étend à l’ouest du Gros du Roi, à l’extrême frontière de la Camargue donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *