Les 10 recettes incontournables en Provence

La Provence, région au terroir d’une richesse exceptionnelle, alliant produit venu du terroir, mais aussi de la mer, réserve bien des plaisirs culinaires et quelques surprises également. Tout séjour provençal sera également une expérience gastronomique. Pour se mettre l’eau à la bouche, voici dix recettes incontournables de Provence, à consommer sans modération :

La bouillabaisse

Certainement la spécialité la plus connue de la région, la bouillabaisse nous vient de Marseille. Plat populaire à l’origine, la bouillabaisse servait à utiliser les poissons du fond du panier,cuisinés en ragoût plutôt que de les jeter. Une soupe à consommer avec de la rouille et des croûtons de pain.

La soupe de pistou

Une soupe tout ce qu’il y a de plus provençale, avec beaucoup de pistou (du basilic de Provence bien parfumé), des légumes (haricots, courgettes, tomates, carottes, pommes de terre), de l’huile d’olive et des pâtes… savoureux et nourrissant.

La ratatouille

Avec tous ces légumes qui poussent tout seul sous le soleil de Provence, ces derniers sont à l’honneur dans la cuisine provençale. Ainsi la ratatouille, mélange d’aubergines, de courgettes, de poivrons, de tomates et d’oignons qui se déguste chaud ou froid.

L’anchoïade

Un vrai délice de Provence, idéal pour l’apéritif en guise d’amuses-gueule. La recette de l’anchoïade est toute simple : faire une purée d’anchois salés en y ajoutant de l’ail, de l’huile d’olive et un peu de vinaigre, et le tour est joué.

La daube provençale

Un plat traditionnel typiquement provençale, préparer une bonne daube demande un peu de préparation. La viande, souvent du bœuf, sera marinée une nuit avant de passer le lendemain à une cuisson à feu doux pour attendrir les chaires.

La tapenade

Un autre grand classique de l’apéritif provençal, la tapenade est un vrai régal : une purée d’olives noires à laquelle on ajoute des anchois, des câpres et bien sûr, de l’huile d’olive, à déguster sur du pain grillé.

La salade niçoise

Pour les amateurs de crudités et de légumes frais, c’est la salade idéale : un mix de concombres, tomates, haricots verts, poivrons, olives noires, œufs, filets d’anchois, assaisonnée d’huile d’olive, d’ail et de basilic.

L’aïoli

L’aïoli est une mayonnaise à base d’ail et d’huile d’olive, qui servira à accompagner une belle assiette composée de légumes chauds (betteraves, haricots verts, carottes, pommes de terre) et de poisson (cabillaud).

L’agneau de Sisteron

Il existe plusieurs manières de cuisiner l’agneau de Sisteron, une viande succulente élevée dans la Drôme et les Alpes provençales, et qui bénéficie d’une AOC : au four, confit, rissolé, grillé, en daube, etc, etc…

Les navettes provençales

On termine avec un peu de sucré : la navette provençale est une délicieuse pâtisserie régionale spécialement préparée pour la chandeleur, parfumée à la fleur d’oranger, et qui connaît quelques variantes dans la région.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *