Le Mont-Ventoux en vélo

Etape devenue mythque du Tour de France, gravir le Mont Ventoux à vélo demeure le défi qui se posent de nombreux cyclistes tous les ans. Avant de se lancer, il faut bien prendre en considération les dimensions de celui que l’on surnomme le Géant de Provence : un sommet culminant à 1912 mètres, un col redoutable bâtu par des vents parfois violents, des changements de climat et des conditions virant facilement au difficile, l’épreuve se prépare un minimum !

Plusieurs itinéraires existent pour grimper le Mont Ventoux à vélo, ou plus simplement pédaler dans les environs du Géant de Provence. Quelques exemples d’itinéraires :

L’ascension du Ventoux depuis Bédoin

C’est la voie des pros, la plus renommée et la plus difficile pour gravir l’impitoyable Mont Ventoux, au départde l’agréable village de Bédoin. Avec 1600 mètres de dénivelé, mieux vaut en avoir dans les mollets ! Le tout s’étale en pente plus ou moins (et plutôt plus que moins) sur 21 kilomètres d’ascension, avant d’atteindre le col puis le sommet, exposés en plein soleil du sud ou bâtus de vents puissants… Comptez 2h30 de grimpette pour un cycliste de niveau moyen.

L’ascension du Ventoux depuis Maulacène

L’ascension du Mont Ventoux se fait cette fois par le Nord, depuis le joli village provençal de Maulacène. Jugée un peu plus facile que l’ascension depuis Bédoin, les différences sont pourtant minimes : plus de 1500 mètres de dénivelés, 21 kilomètres à pédaler sur des pentes plus ou moins raides… seuls quelques passages moins abrupts permettent de reprendre un peu son souffle ! Comptez néanmoins 2h30 de montée pour atteindre le sommet pour un niveau moyen.

Le Tour du Ventoux à vélo

Délaissons un peu les ascensions difficiles et réservées aux cyclistes les plus solides. Le Tour du Ventoux à vélo est un itinéraire adapté à tous, que l’on choisisse de le découper en tronçons ou de le parcourir dans son intégralité : 120 kilomètres de circuit vélo pour faire le tour du Mont Ventoux via les villages qui parsèment chacun de ses flancs, depuis Sault, Saint-Léger du Ventoux, Malaucène, Bédoin et Ville-sur-Auzon. De nombreux hébergements en cours de route permettent d’effectuer l’itinéraire en plusieurs jours, jsuqu’à 4 jours avec des étapes de 30 kilomètres.

La Grande Traversée du Vaucluse en VTT

Un autre itinéraire en VTT plutôt qu’en vélo route cette fois. La Grande Traversée du Vaucluse ne grimpe pas au sommet du Mont Ventoux, mais circule autour de la montagne, en passant par les versants nord et sud (Saint-Léger du Ventoux, Malaucène, Lafare, Bédoin…). Quelques belles et difficiles ascensions sont à prévoir sur les flancs du Ventoux, à travers des paysages magnifiques classés réserve de biosphère par l’Unesco ! L’itinéraire se poursuit par la suite dans le sud du Vaucluse et le Luberon.

Depuis Malaucène, Sault ou Bédoin, de nombreux itinéraires cyclables permettent de pédaler dans les environs du Mont Ventoux, en conservant toujours la montagne mythique en arrière-plan durant de belles balades à vélo dans le nord du Vaucluse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *