Guide des Cévennes

Région naturelle parmi les plus remarquables de France, les Cévennes occupent un territoire situé dans le sud-est du Massif Central. Composé essentiellement de montagnes de faible et moyenne altitudes, le massif attire tous les amoureux de nature en raison de son caractère préservé et authentique. Des paysages magnifiques, façonnés par les aléas géologiques et climatiques, mais sur lesquels la main de l’homme a elle aussi laissé sa marque.

Ainsi, les Cévennes sont sous la juridiction de plusieurs entités visant à la protection de ses spécificités naturelles et culturelles : le Parc national des Cévennes d’un côté, et le classement au patrimoine mondial par l’Unesco des Causses et des Cévennes, au titre de  » paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen ».

Le massif des Cévennes s’étend ainsi sur deux départements, la Lozère et le Gard, aux frontières avec la Provence. Le climat reste doux sous les influences encore vives de la Méditerranée, pour s’affirmer comme montagnard lorsque l’on gagne en altitude. Ainsi, le massif culmine tout de même à 1699 mètres, au sommet du pic de Finiels. Verdoyantes au printemps, sèches durant l’été, colorées à l’automne et couvertes de neige en hiver, les Cévennes présentent un spectacle toujours renouvelé, variant tout au long de l’année.

Par temps sec, les Cévennes devient en quelque sorte un paradis pour les randonneurs. De nombreux sentiers sillonnent le massif, ainsi que l’un des plus emblématiques chemins de grande randonnée (GR) de France, le GR 70, le Chemin de Stevenson. C’est ainsi qu’en 1878, l’écrivain Robert Louis Stevenson, fuyant un chagrin d’amour, s’embarque accompagné d’une ânesse sur les chemins des Cévennes. Un très bel itinéraire de marche, dont l’auteur s’inspira pour son livre,  »Voyages avec un âne à travers les Cévennes ».

Région naturelle très riche, les Cévennes ne comptent aucune agglomération majeure, mais avant tout des villages et quelques villes de taille modeste. Alès ou Mende font figurent de capitales par leur taille, tandis que Lasalle, Génolhac, Saint-André de Valborgne ou Valleraugue se classent parmi les plus beaux villages de la région. Des étapes incontournables pour goûter au calme des Cévennes, entre montagne et campagne, dans un cadre préservé. L’occasion également, de retrouver les produits issus du terroir cévenol, un territoire dédié à l’activité agropastorale depuis des siècles, où l’on cultive aussi la vigne.

Région où se marient sans peine nature et culture humaine depuis des siècles, les Cévennes composent un territoire à l’identité forte, au caractère marqué, qui saura séduire les visiteurs. Une excursion à la journée, un beau week-end de mise au vert ou des vacances axées plein air, les Cévennes se prêtent à toutes les envies de séjours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *