Guide de Nîmes

En plein cœur du département du Gard, Nîmes se situe aux confluences de plusieurs régions, aux identités variées : la Provence domine, mais partage son héritage culturel avec la Camargue et les Cévennes… Ville historique au passé ancien, Nîmes se classe également comme une étape incontournable pour son patrimoine.

L’antique Nemausus, l’ancêtre de l’actuelle Nîmes, passe sous domination romaine au IIe siècle de notre ère. De cette période, la ville a conservé d’éclatants vestiges : sous la protection des Romains, Nemausus prospère et devient une importante colonie, où sont érigées remparts et monuments. Une romanité revendiquée encore de nos jours par la ville, qui projette un Musée de la Romanité, afin de retracer des heures glorieuses.

Le visiteur est aujourd’hui impressionner par la richesse du patrimoine architectural nîmois. Monument emblématique de la ville, ses Arènes témoignent parfaitement de son rayonnement passé. Amphithéâtre romain aux dimensions remarquables, on estime que les Arènes de Nîmes comptent parmi les mieux conservées au monde, avec le Colisée de Rome ! Non loin, la Maison Carrée est un harmonieux temple romain, largement restauré. La Tour de Magne ou le temple de Diane viennent renforcer un patrimoine qui ravira les amoureux de pierres antiques.

Nîmes sait également se rendre attractive sur le plan culturel, avec une série de musées couvrant diverses thématiques, le Musée du Vieux Nîmes et les origines du Denim, les riches collections du Musée d’histoire naturelle, le Musée des beaux-arts ou encore les expositions contemporaines du Carré d’Art… A ceci s’ajoute une programmation événementielle bien fournie : festivals, spectacles, concerts.

Deux fois par an, Nîmes s’anime au rythme des fêtes taurines, en rappel à l’influence camarguaise exercée sur la ville. Les Arènes reprennent ainsi vie à l’occasion des Feria, événement majeur du calendrier culturel nîmois. Les Feria se déroulent en deux temps : une première série de corrida et novillad pour la feria de Pentecôte, qui se tient à cheval sur la fin mai-début juin, puis une seconde série de festivités à l’occasion de la feria des Vendanges, à la mi-septembre. Des Feria qui comptent de nombreux aficionados.

Toutes les saveurs de Provence sont à retrouver à Nîmes, sur ses marchés colorés notamment. Olives, tapenade et huile d’olive, viande d’agneau et fromages de chèvre, miel, mais encore quelques spécialités locales : les fraises de Nîmes, le petit pâté nîmois, les dragées, la minerve ou l’oreillette… à découvrir accompagné d’un cru du coin, issu de l’appellation Costières-de-Nîmes, dont la réputation ne cesse de grandir.

Un séjour nîmois promet donc d’être bien rempli, surtout si l’on ajoute toutes les excursions possibles pour découvrir le Gard : Nîmes est au centre, à courte distance de sites emblématiques tels que le Pont du Gard et les gorges du Gardon, le Massif des Alpilles dans les Bouches-du-Rhône, la Petite Camargue et de ses plages méditerranéennes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *