Guide d’Ardèche

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ardèche semble faire la transition entre le massif érodé du Massif Central, les sommets vigoureux des Alpes, puis au sud, les premiers paysages de Provence. Département à majorité rurale, densément boisé et découpé de reliefs, l’Ardèche s’impose toujours davantage comme une destination idéale pour des vacances au vert, au plus près de la nature, agrémentées d’un bon bol d’air frais !

Il suffit de consulter la liste des villes les plus peuplées en Ardèche pour comprendre que les densités humaines n’ont rien ici de vertigineux : Annonay, Aubenas, ou la préfecture, Privas… Le département est divisé en différentes régions : les berges du Rhône baignant un riche terroir, le Haut-Vivarais au nord, avec ses reliefs de collines et de moyennes montagnes, les plaines agricoles du centre et le Bas-Vivarais au sud, un territoire karstique où l’érosion du temps a forgé de magnifiques paysages naturels…

Ainsi, le site le plus emblématique du département a été créé par la rivière d’après laquelle il fût nommé : l’Ardèche. Serpentant à travers des plateaux calcaires dans sa poursuite du Rhône dont elle est affluent, la rivière a creusé son chemin à travers la roche friable et perméable. Il en résulte le paysage spectaculaire des Gorges de l’Ardèche, qui s’étendent sur une trentaine de kilomètres, entre Vallon-Pont-d’Arc et Saint-Martin-d’Ardèche.

Une route touristique permet de faire les tours des Gorges de l’Ardèche, ponctuée de belvédères offrant des vues impressionnantes, à l’image des sites les plus emblématiques des gorges, le Pont d’Arc, arche calcaire de 60 mètres de haut, ou du cirque de la Madeleine. Des sentiers permettent aux randonneurs de parcourir le coin, mais l’activité phare demeure la descente des gorges en canoë-kayak, sur un ou deux jours…

Les intérêts touristiques de l’Ardèche ne s’arrêtent cependant pas aux Gorges de l’Ardèche. Le sud du département regorge de nombreuses curiosités. C’est ici par exemple que se trouve la célèbre Grotte Chauvet (Unesco), fermée au public. Ses peintures rupestres remontant à 36000 ans avant Jésus-Christ sont en revanche reproduites pour les visiteurs à la Caverne du Pont-d’Arc, un site d’exposition passionnant entièrement consacré à la préhistoire.

L’oeuvre de la nature ne cesse d’étonner en Ardèche, à l’image de l’Aven d’Orgnac, un autre site naturel exceptionnel du Bas-Vivarais : un gouffre spectaculaire, creusé dans la roche karstique, s’explore à travers une succession de chambres souterraines majestueuses… Citons encore le Bois de Païolive, traversé par les gorges de Chassezac, forêt ancienne abritant d’étrange formations géologiques, ainsi qu’une riche biodiversité.

On l’aura compris, l’Ardèche s’adresse avant tout à ceux qui désirent une belle mise au vert, que ce soit pour se ressourcer ou s’activer en plein air. Rando, canoë-kayak, escalade, vélo, parapente, les activités sportives ne manquent pas, et pour se requinquer, rien de mieux que de déguster les produits et les vins issus du terroir ardéchois…

Les activités en Ardèche

 

2 thoughts on “Guide d’Ardèche

  1. Bono Denis says:

    très intéressant, serait-il possible de créer des liens tels qu’en cliquant sur un mot du guide de l’Ardèche on puisse accéder à des compléments : localisation, tarifs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *