Guide d’Aix-en-Provence

Aix fait partie de ces villes qui coulent des jours tranquilles sous le soleil de Provence. A ses allures prestigieuses, Aix-en-Provence allie un art de vivre provençal lui conférant cette atmosphère si particulière, que l’on ne retrouve nul part ailleurs dans la région. Grande étape culturelle également, Aix-en-Provence a la chance d’être très bien desservie, que ce soit par le train, la ville étant reliée au réseau TGV, la route ou la voie des airs, avec l’aéroport de Marseille-Provence à proximité.

Cité florissante dès l’Antiquité, lorsque la Gaule narbonnaise était colonie de l’Empire Romain, Aix-en-Provence se maintient comme un centre majeur de la région au Moyen-Âge, devenant la capitale de la Provence sous le règne du Roi René, au XVe siècle. De ces périodes reculées, Aix a conservé un remarquable patrimoine architectural, que l’on observe dans la vieille ville : ruelles étroites, places et fontaines, belles façades d’hôtels particuliers, l’imposante Cathédrale Saint-Sauveur, etc…

Un quartier plein de charme, depuis lequel on débouche sur l’artère emblématique d’Aix-en-Provence : le Cours Mirabeau. Nous sommes ici au cœur de la ville, une belle promenade plantée de platanes offrant une ombre bienvenue sur les terrasses des bistrots et des cafés… à voir de jour comme de nuit.

A l’emplacement des anciens remparts, le Cours Mirabeau sert de trait d’union entre la vieille ville et le quartier Mazarin, connu pour ses splendides hôtels particuliers de style Renaissance. Le quartier abrite également plusieurs musées de renom, Aix se classant comme une étape culturelle incontournable : le Musée Granet et ses belles collections de peinture ou le Centre d’Art Caumont et ses expositions centrées sur les beaux-arts.

Originaire d’Aix-en-Provence, Paul Cézanne marque encore aujourd’hui toute visite de la ville, qui a mis en place un excellent parcours Paul Cézanne menant le visiteur sur les lieux clés de l’existence du peintre à Aix. Le Mas de Jouffan, l’Atelier Cézanne mais aussi les carrières de Bibémus, ce qui mène à l’extérieur de la ville.

En arrière-plan d’Aix-en-Provence trône en effet la Montagne Sainte-Victoire, grand sujet d’inspiration dans l’oeuvre de Cézanne. Depuis le sommet à plus de 1000 mètres d’altitude, une vue imprenable s’offre sur la région. Une route circulaire permet de faire le tour de la Montagne Sainte-Victoire par ses villages, tandis que les randonneurs empruntent un réseau de sentiers balisés bien fourni. Escalade, VTT, spéléologie ou parapente sont d’autres activités de plein air praticables dans le coin.

De retour à Aix-en-Provence, une autre animation s’avère incontournable : ses marchés. Il s’agit là d’une véritable institution, les marchés aixois rythmant la semaine selon leurs spécialités : producteurs, fruits et légumes, friperies, brocanteurs… Le plus coloré, le marché aux fleurs, se tient directement sur la place de l’Hôtel de Ville.

Culturelles et provençales, les diverses facettes d’Aix n’en finiront pas de charmer ses visiteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *