Descendre l’Ardèche

En traversant le grand plateau calcaire ardéchois, l’Ardèche, rivière qui a donné son nom au département, a creusé la roche pour créer un paysage érodé spectaculaire : les gorges de l’Ardèche.

Site naturel protégé, les gorges de l’Ardèche s’étendent sur une trentaine de kilomètres, suivant un tracé très tortueux, au gré des reliefs morcelés. Elles sont également devenues un grand site touristique. Beaucoup de visiteurs suivent l’itinéraire routier depuis Vallon-Pont-d’Arc au nord, une route permettant de longer les gorges, ponctuée de nombreux belvédères pour des points de vue saisissant. L’itinéraire se termine 30 kilomètres plus au sud, à Saint-Martin d’Ardèche.

Cependant, pour vivre une expérience complète, la meilleure manière de descendre l’Ardèche demeure le canoë-kayak : activité reine dans les gorges, des milliers de kayakistes descendent le cours de la rivière chaque année, en solo ou encadrés par un moniteur. Praticables dès le printemps et durant tout l’été, les gorges ne sont fermées qu’en cas de fortes crues, rares mais violentes.

La descente depuis l’emblématique Pont d’Arc en amont jusqu’à Saint-Martin d’Ardèche en aval peut prendre différentes formes. La rivière alterne entre des pans tranquilles et des sections de rapides plus agitées, offrant davantage de sensations également. De quoi adapter un parcours à tous les niveaux de pagayeurs. Pour les débutants en canoë-kayak, mieux vaut tout de même passer par un prestataire professionnel : à Vallon-Pont-d’Arc comme à Saint-Martin d’Ardèche, plusieurs agences proposent des formules encadrées de descente de l’Ardèche.

L’équipement vous est prêté, tandis que le moniteur dispense des conseils pour une progression plus aisée. Selon votre emploi du temps et votre goût pour les sports aquatiques, plusieurs solutions s’offrent à vous :

-La descente d’une demi-journée, juste le temps de s’initier sur un parcours de 8 kilomètres (mini-descente) à 12 kilomètres. Idéal en famille, pour que les enfants puissent suivre et prendre du plaisir.

-La descente d’une journée, qui permettra de pousser plus loin jusqu’à 24 à 32 kilomètres de descente de la rivière, entrecoupée de pauses baignades et pique-nique. Une formule déjà plus sportive.

-La descente de l’Ardèche sur deux jours, où l’on parcourt à son rythme les 32 kilomètres que mesurent les gorges de l’Ardèche. Inclus, la soirée en bivouac et nuit en tente, pour une expérience vraiment complète ! Vous pouvez aussi opter pour le 16km + 16km, avec nuit à l’hôtel pour vous remettre entre les deux jours de descente, ou le 24km + 8km / 8km + 24km, si vous souhaitez répartir votre effort…

Les agences de location de canoë-kayak proposent toutes le même type de formules présentées ci-dessus, il ne vous reste plus qu’à choisir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *