La cathédrale de La Major (de son vrai nom basilique Sainte-Marie-Majeure) est une église catholique de renom et un site chargé d’histoires qui jouit d’une réputation particulière dans la ville de Marseille. Si vous comptez visiter la cathédrale pour des fins touristiques ou pieuses, cet article vous renseignera sur les horaires et sur tout ce qu’il faut savoir sur la cathédrale de la Major à Marseille.

Les horaires de la cathédrale de la Major

La cathédrale est accessible aux fidèles tous les jours de la semaine, sauf le lundi. Mais, les heures d’ouverture et de fermeture changent en fonction de la période de l’année :

  • du 1er octobre au 31 mars : de 10h à 17h30 ;
  • du 1er avril au 30 septembre : de 10h à 18h30.

Quant aux touristes, ils détiennent un autre programme de visite. En effet, les visites touristiques sont à la charge de l’association les amis de la Major.  Cette dernière a mis en place la planification suivante :

  • Visite du public : les samedis et dimanches à 16h ;
  • Visite demandée par des groupes : tous les jours, sauf aux heures de cultes.

Les activités à la cathédrale la Major

La cathédrale de La Major, comme toute autre église, organise des messes. Mais, il est important de noter qu’il n’y a pas de messes les dimanches, sauf les jours de fête. Il n’est pas possible de se confesser non plus les dimanches à la cathédrale. Pour les messes de dimanches, les fidèles chrétiens devront se rendre dans les églises à proximité : Notre Dame des accoules et Saint-Laurent.

Les usagers de la cathédrale de La Major ont également à leur disposition divers services de l’église tels que : les expositions permanentes, les librairies, la carterie et aussi les visites guidées.

Où trouver la cathédrale de La Major ?

La cathédrale représente, pour de nombreux fidèles catholiques de Marseille et d’ailleurs, l’endroit qu’il faut pour que leurs prières s’exaucent. À cet effet, elle reçoit un nombre important de fidèles venus d’un peu partout.

La cathédrale présente également un grand intérêt pour les touristes amoureux de l’architecture, des pièces uniques, des beaux arts et de l’histoire. Ils y affluent également à la quête de découvertes sensationnelles.

Pour ceux qui viennent de loin, voici une description complète de la situation de l’emplacement de la Cathédrale à Marseille.

Visible depuis la mer, elle se situe sur une esplanade élevée à l’entrée du Port de Marseille. Son emplacement fut idéalement choisi à l’époque où le port de Marseille était le principal port de la France. Elle se retrouve ainsi entre le plus vieux quartier de Marseille « Le panier » et le quartier de « La Joliette ». Non loin de la cathédrale se trouvent le nouveau Mucem, le fort Saint Jean, de même que la mairie de Marseille, pour ceux qui rêvent de quitter la mairie pour l’église le jour de leur Mariage. L’adresse précise de la cathédrale est la suivante : Place de la major 13002 Marseille.

Comment se rendre à la Cathédrale de la Major ?

Une fois que le visiteur se trouve en France, pour se rendre à la cathédrale de La Major, les moyens de transport routier sont les plus prisés.

À vélo, il faudra passer par la station Quai du port ou la station boulevard du Littoral Mucem.

En métro, il faudra emprunter la Station Joliette (ligne 2), la station Colbert (ligne 1) ou la station Jules Guesde (ligne 2).

Et s’il va falloir emprunter un tramway, voici les stations recommandées : la station Joliette, la station République/Dames et la Station Sadi Carno.

La cathédrale de la Major : Mémoire du christianisme à Marseille

Depuis le 5e siècle, entre le Vieux-Port et Le Port de la Joliette, emplacement actuel de la cathédrale de la Major, de nombreuses églises ont vu le jour. Elles se sont succédé pour laisser place à la cathédrale qu’on connaît aujourd’hui. Des découvertes ont révélé l’existence entre autres d’une église paléochrétienne de même que le plus grand baptistère des Gaules.

La cathédrale de La Major telle que connue de nos jours fait partie des plus grandes églises de la France et représente l’une des plus grandes cathédrales bâties au moyen âge. Elle reste la seule église bâtie en France au 19e siècle après 2 siècles sans projet de construction du genre. Le projet vit le jour par l’initiative de Monseigneur Eugène Mazenod.

En 1889, la cathédrale fut érigée en tant que basilique mineure. Elle fut consacrée l’année qui a suivi. Elle est donc effectivement à ce jour une cathédrale basilique mineure.

La cathédrale de La Major : Une pièce unique

Le site impressionnant et riche d’histoires est classé au titre des monuments historiques en 1906. Il a nécessité 40 années (1852 – 18993) pour bâtir ce chef-d’œuvre de style architectural néo-byzantin. Cette architecture particulière faite de marbre, de porphyre et de mosaïques témoigne de son unicité. Pour l’édification de ce site de noblesse, de nombreux matériaux ont été importés de différents cieux. On peut citer en l’occurrence la pierre verte de Florence, le marbre blanc de Carrare, les pierres du Gard et de Calissane, l’Onyx de l’Italie et de la Tunisie ou encore des Mosaïques de la Venise.

La cathédrale de la Major est composée de 2 églises qui sont superposées: la vieille  Major et la nouvelle Major. Elle  fut édifiée suivant des dimensions très grandes. Elle mesure 142 mètres de long. Les tours du portique s’élèvent à 60 mètres. La nef de la cathédrale mesure 20 mètres de haut. Enfin, la coupole mesure 70 mètres de haut pour 17,5 mètres de diamètre. Ses dimensions sont presque similaires à celles de la basilique Saint-Pierre que l’on retrouve à Rome. La cathédrale de La Major se devrait d’être aussi grande pour être digne de la majestueuse Marseille, la cité phocéenne, la ville la plus ensoleillée et la deuxième plus grande ville de la France.

Ses dimensions extraordinaires lui permettent d’être assez vaste pour contenir jusqu’à 3000 personnes.

À l’intérieur de la cathédrale se retrouvent de nombreuses statues et représentations. On y retrouve notamment une statue de Jésus Christ avec Sainte Véronique. On retrouve également Jésus Christ en façade avec des sculptures des saints de Provence. Une statue de Bronze de l’enceinte représente Monseigneur de Belsunce qui était évêque de Marseille à l’époque où la peste faisait rage.

L’ensemble de ces composants formant la cathédrale offre une vue des plus merveilleuses depuis le palais du Pharo, le fort Saint Jean et la passerelle du MuCEM.

La cathédrale de la Major plus que jamais moderne

À partir de l’an 2000, le quartier de l’église, qui porte le même nom, connaît un projet de réaménagement urbain  : euro-méditerranéen dont l’objectif est de valoriser la zone. L’édifice de la cathédrale a alors connu l’ajout d’une liaison souterraine qui part du Tunnel-Carénage pour l’autoroute du Littoral : A55. Ainsi, la circulation des voitures a été diminuée afin de disposer d’une esplanade piétonne et arborée. Les entrepôts se trouvant au pied de la Major ont été supprimés pour faire naître une place urbaine aménagée où l’on trouve des commerces, des restaurants et des bars pour des Marseillais branchés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here